Observations et questions

Usages détournés des ascenseurs !

Hier je me suis rendue à une expo avec mon amie Monica Roulettes

(dont le site internet a bizarrement disparu de la surface du web…)

100_Monica Roulettes

Le trajet, qui s’annonçait somme toute banal, s’est avéré une véritable aventure sensorielle

Ligne_1_du_métro_de_Lille_Métropole_-_Interstation_CHR_Oscar-Lambret_↔_CHR_B-Calmette_(02A)

Quand vous êtes PMR, pour prendre le métro, il est nécessaire sinon indispensable d’utiliser un ascenseur

Lorsque cet ascenseur fonctionne, vous avez la joie et le bonheur de humer différents types d’urines

open-uri20120328-3658-1j8p2vy-0

oui, je n’ai toujours pas compris pourquoi, mais dans les endroits clos comme les ascenseurs, monsieur tout le monde (j’ai du mal à imaginer madame) se soulage. La claustrophobie peut-être ?

l-ascenseur-etait-ferme-de-l-interieur,M44519

Bref, soyons concret, comment remédier à ce problème ?

des miroirs partout ? Des caméras ? Ou alors peut-on rêver de revêtements constitués d’éléments s’attaquant aux bactéries responsables des odeurs désagréables.

Ce site apportera peut-être des solutions

asknature.org

à bon entendeur….

 

Il y a très peu de temps j’ai découvert cette vidéo très positive qui encourage tout être humain à se trouver et se dépasser.

Non, ce n’est pas une secte, c’est très concret, avec des exemples et de jolis dessins

en gros, nous avons tous tendance à rester dans notre « zone de confort » qui n’a parfois (souvent) rien de confortable, par zone de confort comprenez zone des fonctionnements habituels…

et là, je m’interroge :

Quelle zone de confort participons-nous à élaborer pour les personnes en fauteuil, les enfants en poussette, les personnes âgées avec nos ascenseurs-urinoirs ?

Fontaine_Duchamp

Marcel, quelque chose à proposer?

Laisser un commentaire