En ce moment je suis assez surprise des images qui circulent dans les réseaux sociaux

Après les tendances des selfies, du personal branding, l’individu numérique me paraît aller de plus en plus loin dans la révélation de son intimité

vous me direz: oui mais c’est pas nouveau ça!

certes, ce n’est pas nouveau, l’individu n’est pas une nouveauté, ce qui l’est c’est sa façon d’apparaître dans des espaces « grand public », enfin il me semble

l’individu se révèle, jusqu’à ce qui le constitue, son « intérieur », ses entrailles

Ce blog par exemple, dans lequel la bloggeuse (c’est nécessairement une femme, vous allez comprendre) a photographié le col de son utérus afin d’en révéler l’aspect selon les périodes de ses cycles menstruels

ou encore cette collection de la marque Australienne Black Milk qui révèle ce que vous avez à l’intérieur…

anatomic-swimsuit

timthumb.php

A quand les bonnets avec imprimés « cervelle » pour attirer les zombies….?

ça me fait penser aux écorchés qui apparaissent dans les cabinets de curiosité au 18e siècle

écorché de Fragonard
écorché de Fragonard

ou encore cet illustrateur et peintre avant-gardiste (ses œuvres datent des années 80 (1980)) Fernando Vicente

Fernando Vicente
Fernando Vicente

Les tendances passent….et repassent….

2 comments on “Rien à cacher

    1. Merci pour vos remarques. Comme vous le dites très justement, l’individu est une invention récente (d’ailleurs vous qui êtes spécialiste d’art, les artistes ont commencé à signer leurs oeuvres et à être reconnu comme individu, à partir de la Renaissance, si mes informations sont bonnes.) Ce qui me paraît intéressant c’est la façon dont cette invention (l’individu) continue son évolution à l’aire du numérique…

Laisser un commentaire